Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 09:20
Amazing video from Marine :D
Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 21:53
Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 08:41

C'est amèrement et la gorge nouée que je quitte Bali. En ce moment même, dans l'avion pour Phuket, j'ai des milliers d'images qui défilent dans ma tête de mes 8 inoubliables jours la bas : je réalise la chance que j'ai eu de vivre cette expérience. Je dirai que 8 jours ce n'est pas assez mais suffisamment pour m'intégrer au sein de la population locale et découvrir, comprendre par la un mode de vie, des coutumes, un aspect de la vie quotidienne différent de ce que j’avais connu auparavant. 

 

 

461543_10150850467215941_617200940_12168558_2055456929_o.jpg

 

 

Passé outre la barrière « touriste », les dollars n'y change plus rien, je m'initie dans un monde bien loin du monde occidental et je réalise par là qu'il y a encore quelque part sur cette Terre des gens qui n'ont pas besoin de plus pour être heureux. Leur condition de vie n'y change rien, je me mets au même rythme qu'eux, m'assoie, écoute et apprécie juste le temps qui passe tout comme eux. Je redécouvre des valeurs simple de la vie, des significations qu'on a oublié dans notre monde économiquement stressé et où l’utilisation de la première personne du singulier est trop utilisée.

 

Ce n'était sans compter la rencontre d'Emi une belle Indonésienne de 25 ans.Un peu douteux pourriez vous penser mais pour les mauvaises langues à vrai dire elle n'attendait pas plus de moi, c'était juste un bon feeling et voulait m'ouvrir les yeux, me faire comprendre de quoi est réellement fait Bali, loin des places pour touristes. C'est en moto qu'on a roulé à travers l'île, je découvrais chaque fois des places secrètes, magiques et préservées de l'île. Depuis 14 mois j'ai vécu et vu de sublime paysage mais je dois avouer que Bali restera monde à part, impossible à expliquer, un sentiment bien particulier pour le voyageur.

 

 

476155_10150850560340941_617200940_12168872_141709457_o.jpg

 

 

S'asseoir sur une plage paradisiaque désertéepar les touristes, tout en écoutant les mélodies magnifiques de quelques chanteurs hindous évoquant leurs dieux, avec la nourriture traditionnelle balinaise, le tout avec le soleil laissant place à la lune, un instant inoubliable. Prendre le temps d'apprécier le temps qui passe "right here, right now" sans se préoccupé de demain.

 

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, ses temples, ses rizières, ses volcans, ses plages notamment à Dreamland ou bien encore Nusa Dua voilà ce qu'on peut trouver à Bali mais surtout une atmosphère si "friendly". Par ailleurs j'ai trouvé surprenant que malgré leur pauvreté il n'y a pas de mendicité comme en Europe ou très peu. Même dans l'arrière pays les gens se démènent pour travailler et fournir un service qui le fera vivre.

 


478384_10150850512810941_617200940_12168629_393854642_o.jpg

 

 

Tellement d'anecdotes à raconter en seulement 8 jours telle que la corruption des flics indonésiens en direct, un code de la route qui est soit disant un feeling entre conducteurs, je vous laisse imaginer ce que ça donne quand des milliers de scooters se rencontrent à un carrefour. Il y a aussi les toilettes qui ne sont pas équipé en papier toilette mais d'une douchette, les massages indonésiens, leur bouffe fantastique mais attention au piment ça pique à l'entrée et à la sortie, et sans oublié la fameuse « turista » ... 

 

Il y a également les centaines de  voyageurs que j'ai rencontrés pendant mon séjour qui voyagent par eux même tout comme moi. Je réalise définitivement que c'est la meilleure façon de voyager pour découvrir un pays et ses valeurs, car en étant ouvert on ne peut que recevoir du bon et laisser les appréhensions de l'inconnu derrière. Certes le mal est présent partout, le monde n'est pas rose mais bien plus rose que de ce qu'on l'imagine ...

 

 

413993_10150850505175941_617200940_12168596_888249493_o.jpg


 

La fin de mon voyage est proche et je ne le réalise pas. Ce sont déjà 14 mois qui se sont écoulés comme si ça avait été 14 jours, je ferme les yeux et revois en boucle des milliers d’images qui défilent de ce voyage.

 

J'arrive donc à Phuket, c'est parti pour 3 semaines à travers la Thaïlande, rien de prévu rien de réserver, c''est aussi ça qui est existant se laisser guider au file des rencontres et des opportunités de voyage ... 

 

Je vois déjà l'eau turquoise,les centaines d’îles depuis le hublot de avion je ne peuX plus attendre ....

 

Off to Thaïlande back in 3 weeks !!! 

 

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 20:00

Splendide Nouvelle Zélande ! Mes 12 jours de traversée de l’île Sud ont été un magnifique périple. Une fois arrivés à Christchurch, John et moi-même récupérons notre Van décoré de fleures loué dans une des nombreuses agences présentes en NZ.Oui, ici des Vans,Caravans ou encoreCampervans appelés les comme vous voulez il y en a partout !!!

 

Visite des alentours de Christchurch et de sa triste zone rouge au centre ville causé par le tremblement de terre en février 2011.On se croirait dans une ville fantôme semblable à celle du film « Je suis une légende » avec le bruit des marteaux piqueurs et des engins de démolition au loin. Ne nous attardons pas : 3400 kms au travers de pittoresques paysages nous attendent ! Autant de kilomètres dans un pays où l’empreinte de l’homme reste confinée à quelques villes.

 

 

413828_10150822771625941_617200940_12080587_167240-copie-1.jpg

 

 

Visite de la belle péninsule de Banks, ancien volcan érodé formant une péninsule, et de sa petite ville française super touristique Akaroa. Jolies rues, 2 CV … on retrouve par là un petit air de l’ancienne civilisation française qui peuplait ce village.

 

Des milliers de moutons partout, des vaches et même des cerfs voilà ce qu’on croise sur les routes de la NZ. Tout ca nous mène à Dunedin par la rue Baldwin qui est la plus pentu du monde. Nous poursuivons vers la péninsule d’Otago qui offre un magnifique panorama sur Dunedin, elle est peuplée d’une magnifique faune marine et volatile, avec l’albatros royal, le pingouin à yeux jaunes … des trails vous emmènentà  différents points de vue sur la péninsule où l’on peut prendre un instant pour sentir la vie paisible des habitants.

 

Notre route se poursuit aux Milford Sound, les fjordsnéo-zélandais. Cela vaut sans aucun doute le détour, exception faite des moustiques. Nous nous dirigeons ensuite vers Queenstown où l’on commence à entrapercevoir les paysages du « Seigneur des anneaux », d’ailleurs des tours sont proposés pour visiter les lieux de tournages. Queenstown est un magnifique village de montagne type Châtel en Haute Savoie, tout le monde a la joie de vivreet les activités ne manquent pas. On a pu essayerle Bungee Jumping (saut à l’élastique) à 140m de hauteur, perchés entre deux canyons : cela donne 8s de chute !!!

 

 

415820_10150822525205941_617200940_12079890_181570-copie-1.jpg


 

Faire des Kms sur les routes New Zélandaise est un pur plaisir :

 

- les côtes Est et ses plages

 

- le sud et les fjords

 

- les glaciers au centre

 

- les montagnes

 

- la jungle de la côte Ouest

 

- le Nord avec son parc national Abel Tasman.

-     

 T   Tout cela nous conduit au Mont Cook, le plus haut sommet de NZ.  Nous partons pour une courte randonnée qui nous amène à la mer de glace. Elle se jette dans un lac au pied de la montagne où flottent encore des icebergs.

 

Le fameux Lac Takapo avec son église “Church of the Good Shepherd” fait partie de notre itinéaire. Une fois là-bas, on sait pourquoi c’est un stop essentiel pendant le périple. Petite nuit illégale avec le van au bord du lac pour un lever de soleil sur le lac assuré inoubliable.

 

 

473984_10150822639630941_617200940_12080222_2106252729_o.jpg


 

Traversée du Arthur’sPass pour rejoindre la côte Ouest. Cela reste notamment un bon souvenir surtout avec le perroquet des montagnes,le Kéa. Arrivé sur la côte Ouest : on change de registre c’est un peu comme le monde de « Jurassic Park » avec une forêt à la végétation dense qui s’avance sur la mer dans une atmosphère brumeuse, le bruit des vagues de la mer de Tasman,les immenses fougères, symbole national après le kiwi.Oui, il n’y a pas de doute, on s’y croirait. Petit feux de camp au nord de Greymouth sur la plage,ça n’a vraiment pas de prix. Nous remontons la côte Ouest et effectuons un arrêt obligé à Punakaiki pour visiter les « Puncake rocks ».

 

Voila pour l’Ouest, mais le plus beau est bien le magnifique Parc National Abel Tasman à quelques kms de Nelson. La bas c’est un peu les vacances, ce n’est pas pour rien d’ailleurs qui estle lieu n°1 des NZ. Des taxis boats qui vous amène sur des petites criques, des bays, des plages,  on se prélasse toute la journée, on fait du kayak ou encore on improvise une petite marche dans la forêt qui borde la mer. On a le choix !

 

 

467589_10150822715370941_617200940_12080394_585366460_o--1-.jpg

 

 

La visite du Nord sera assez rapide : un détour par les Malborough Sound et le fameux « Queen charlotte track », Picton d’où part le ferry pour l’île Nord puis Kaikoura. Kaikouraet sa péninsule sont situés sur la côte Est et abritent des milliers de phoques, ce sont des lieux reconnus notamment pour l’observation des baleines et des dauphins.Kaikoura est un magnifique petit village de pêcheurs qui nous met en court circuit avec le monde réel.

 

Décidément, la Nouvelle Zélande nécessite vraiment de prendre son temps, malheureusement pour nous, c’était un peu rapide mais on a vécu l’essentiel et ressenti l’esprit chaleureux des Néo Zélandais. Voyager en Van était une bonne expérience malgré le froid déjà bien présent au mois d’avril.

 

 

467781_10150822608930941_617200940_12080140_1410823933_o--2.jpg

 

 

Malheureusement le road trip Perth jusqu’à Darwin sera annuler, je m’envole donc le Lundi 23 avril à Bali pour une semaine puis direction Phuket pour trois semaines à travers la Thaïlande. Puis sera le retour à la vie réelle quoi !!! Retrouver la bonne humeur des français, leur respect bien connus, et leur grande ouverture d’esprit … L

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 13:41

Voilà déjà trois mois qui se sont écoulés depuis mon dernier post! Que le temps passe vite à l'aute bout de la Terre ... Quel fut mon plaisir de savourer pleinement ma vie à Sydney ... J'ai eu la chance de vivre pendant casiment deux mois dans un magnifique appart avec des colocataires venant des 4 coins du monde. Il a fallu s'adapter au style de vie de chacun, s'ouvrir l'esprit et au final cette époque restera un de mes meilleurs souvenirs en Australie. La vie était simple: travailler à gauche à droite, puis profiter de la plage, surfer, party all the time, les Australiennes, bref la belle vie avec comme seuls soucis les activités du lendemain ... On oubliera pas les Blue Mountains, Kiama au sud de Sydney, and the Australian'day ...

 

P1200894.JPG

 

 

Le temps passe et les souvenirs c'est tout ce qui nous reste. Plusieurs voyage restent à venir pour terminer ce tour du monde: la Nouvelle Zélande, un road trip de la côte West de l'Australie de Perth à Darwin puis la Thaillande ...

 

"And I need dollar dollar, a dollard is what I need ... "

 

P1230638.JPG 

 

P1230152

 

 

Donc grâce à l'amie de ma cousine, Kristi, je me vois partir avec John à Cooma au sud de Canberra pour travailler dans la construction, plutôt bonne expérience et très bien payé! Après 6 semaines de dure labeur la fin est proche et on s'est vu proposer un contrat pour obtenir la résidence permanente en Australie. Plutôt pas mal, on garde le contact de coté... à réfléchir !!! Pendant ces 6 semaines, on a eu la chance de vivre dans la famille de Kristi et de partager des super moments, tels que la vie chez sa mère qui possède une vingtaine de chevaux et qui nous a amené assister à un vrai rodéo australien ou encore chez son cousin Brice qui a une immense ferme avec un nombre infini de vaches où nous avons travailler pendant une semaine. Bref, le vrai travail à la ferme australienne : une excellente expérience. Nous avons même été dans leur maison secondaire à Merumbula et Pambula beach, une petite ville au bord de l'océan trés fréquenté par les touristes tant la beauté des lieux. Samedi 7 avril avec John nous allons entamé de nouvelle aventures: arrivée à Christchurch pour débuter un road trip de deux semaines en van sur l'ile Sud de la Nouvelle Zélande, puis on prendra un vol directement pour Perth afin de commencer un autre road trip cette fois en 4x4 jusqu'à Darwin. Ce sera ensuite un passage obligé par la Thailande et il sera temps de penser à tourner la page de 16 mois de voyage ... :(

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 00:31

 

Effectivement, c’était le plus beau voyage qu’on ait jamais vécu !!!

 

Après être parti de France il quasiment un an, c’est avec un sentiment de bonheur que je retrouve ma famille à l’aéroport de Sydney le dimanche 17 décembre 2011. C’était un grand moment de joie et j’ai pu réaliser a quel point ils me manquaient en fin de compte. A peine remis du décalage, nous nous envolons pour un magnifique voyage de deux semaines à travers les plus beaux endroits de l’Australie :

 

Cairns : La première étape fut Cairns au Nord-Est de l’Australie, c’est une petite ville qui a son charme aubord de l’océan et à la limite de la forêt tropicale. Pas le temps d’arriver que nous partons en excursion, direction la forêt tropicale à Kuranda. Les premières variétés de la faune et de la flore se laissent entrapercevoir au travers de la forêt, puis nous atteignons les chute d’eau « George falls » qui malheureusement à cette saison sont encore sèches mais qui restent toute aussi impressionnante. Cairns a définitivement son charme avec son lagon en bord de mer, entouré de différents pubs, bars et restaurant. C’est une ville de backpacker qui laisse place à de nombreux tours et activités aux alentours du centre et de la Grande Barriere de Corail.

 

P1170192.JPG

 

Cap Tribulation : Jour suivant, départ pour Cap Tribulation et la forêt tropicale nommée « Daintree Forest » qui est à ce jour la plus vieille du monde et qui regorge d'espèce vegétales et animales rares, et unique à l'Australie. Cela lui vaut d'être classée au Patrimoine Mondiale de l'Unesco. Après un passage obligé par Mossiman Gorge, nous embarquons sur un bateau pour remonter la « Daintree River » et voir ses nombreux et gigantesques crocodiles, serpents … dans leur milieu naturel. Juste impressionnant ! La route se poursuit vers le fameux « Alexandra Lookout », un point de vue où on aperçoit en contre bas la rivière de Daintree se jeter dans l’océan. La suite fut tout aussi magnifique avec le Lunch dans un petit restaurant au milieu de nul part au bord d’une petite rivière entourée d’une faune et d’une flore unique. Puis nous sommes arrivés à Cap Tribulation découvert par James Cook en 1770 et qui n’est rien d’autre qu’une immense plage de sable blanc face à l’océan au milieu de la forêt tropicale, à couper le souffle ! C'est l'un des rares endroits où la forêt descend jusqu'à la mer à la rencontre des récifs coralliens.

-         

P1170495.JPG

 

Road Trip n°1 : Cairns jusqu’à Townsville : Le voyage se poursuit en direction du sud à travers de magnifiques paysages où le vert dominant de la forêt laisse place petit à petit au grand bleu de l’océan. Avant de descendre le long de la côte, nous sommes rentrés dans les terres et avons suivis la route nommée  « La promenade des cascades » qui nous amène au détour de trois somptueuses cascades : Millaa Millaa Falls, Zillie Falls et Ellinjaa Falls. Nous continuons à descendre en direction du sud jusqu’à Mission Beach. C’est un petit village de pêcheurs qui se trouve face à la mer à 15 km de l’autoroute où le maitre mot est : Reposant ! Il règne une atmosphère relaxante comme si tout allait lentement et que la population locale vivait au rythme des vagues sur la plage. C’est la bas que nous avons pu apercevoir les premiers Wallabies, ainsi que les Cassowaries, (Casoars) sur les hauteurs et apprécier un paysage unique sur l’océan. Après une journée de route nous arrivons à Townsville.

 

P1170618.JPG

 

Road Trip n°2 : Townsville jusqu’à Airlie Beach : Après un bon café en bord de mer, nous reprenons la route avant un passage obligé au Lookout Castle Hills, une petite montagne au milieu de la ville qui donne une vue imprenable sur toute la région de Townsville, l’océan, Magnetic Island au large de Townsville, ainsi que tout au loin la Grande Barriere de Corail. S’en suit un arrêt au Billabong Sanctuary qui rassemble l’ensemble des animaux que l’on peut trouver en Australie. Nous avons pu voir les crocodiles en action lors de le leurs repas, des oiseaux, des kangourous, des serpents, des dingos, des koalas … exceptionnel moment mais malheureusement pressés par le temps pour se rendre à Airlie Beach afin d’embarquer sur le ferry pour les Whitsunday Islands.

 

P1180020.JPG

 

Whitsunday Islands : Day Dream Island : C’est une île dans les Whitsunday Islands, d’un kilomètre de long où le terme « Paradis » prend tout son sens. Nous sommes restés trois jours pour la période de noël et nous avions pour cela une chambre avec terrasse vue sur l’océan, des palmiers, des wallabies qui gambadaient juste devant, des oiseaux de toutes les couleurs qui prenaient leur envol, des tortues sur la plage … le tout en famille, le rêve !

 

P1180475.JPG

 

Whitsunday Islands : Great Barrier Reef : Que rêver de mieux que de passer la veille de noël sur la Grande Barriere de Corail à faire de la plongée, à explorer les fonds marins, les coraux, les poissons de toutes les couleurs et de toutes les formes. C’était une journée unique et magnifique que j’ai passé. On plongeait sur le spot nommé « Knuckles Reef » à deux heures en bateau des Whitsunday Islands. Avec 2300 km de long la Grand Barriere de Corail offre le plus grand ensemble corallien du monde avec ses 400 espèces de coraux, ses 1500 espèce de poissons et ses 4000 espèces de mollusques, une spectacle d'une variété et d'une beauté extraordinaire ce qui lui vaut d'être classé Heritage du Patrimoine Mondiale de l'UNESCO.

 

P1180290--5-.jpg

 

Whitsunday Islands : Christmas Eve : Le jour suivant tout aussi magnifique que la veille nous avons savouré le repas de noël sur l’île sous le soleil, les palmiers, les wallabies la belle vie quoi !!! Je pense le plus beau noël qu’on est jamais passé en famille.

 

P1180550.JPG

 

Brisbane & Surfers Paradise : Le temps passe et le rêve est déjà derrière mais pour laisser place à de nouvelles aventures. Nous nous dirigeons en ferry vers Hamilton Island où se trouve le seul aéroport des Whitsundays pour nous envoler pour Brisbane et passer quelques jours là bas. Le jour suivant nous avons été à Surfers Paradise (Paradis des surfers) le Miami local avec ses immenses buildings le long de la plage, une ville qui laisse deviner des soirées de fou.

 

P1180767.JPG

 

The Red Centre, Ayers Rock : Après le vert de la forêt tropicale le bleu de la Grande Barriere de Corail voila le rouge du centre rouge. Dépaysement total, différent de tout ce qu’on avait vu auparavant, climat sec et aride, la terre rouge, changement de température …  A peine arrivés , nous nous dirigeons au Uluru afin de se promener autour et d’assister au sublime couché de soleil qui laisse apparaitre les différentes couleurs de cette immense rocher si sacré pour le peuple Aborigènes "les Anangus". C’est un endroit très spirituel pour les aborigènes, un des lieux sacré du temps du rêve ou « Dream Time ». Le second jour nous partons aux Monts Olgas ou « Kata Tjuta », 36 dômes parsemés au milieu du dessert situés à 50 km d’Uluru. Différentes randonnées sont possibles, avec ma mère nous avons fait la plus grande « The Valley of the Winds Walk » qui passe entre les dômes et qui nous amène à des paysages fantastiques et irréels. Longue marche de 3h sous un soleil de plomb mais cela en valait vraiment le coup. Retour à Uluru afin de visiter les zones encore non exploré et se promener à la base. Avant de partir nous assistons au levé du soleil qui est tout aussi impréssionant que le couché. Le parce national du Uluru est répertorié sur la liste d'Heritage du Patrimoine Mondial de l'UNESCO en tant que site naturel.

 

P1190078.JPG

 

New’s Years Eve in Sydney : Le temps passe définitivement trop vite et c’est déjà la fin du voyage ; retour à Sydney pour le nouvel an et son fameux feux d’artifice en famille. Malgré sa courte durée ce feux d’artifice est le plus beau que je n’ai jamais vu.

 

P1190914--1-.jpg

 

Et une page se tourne encore … Pas facile de voir repartir les gens qu’on aime et de continuer sa route tout seul !!! Mais c’est aussi ca les voyages, les attaches sont toujours douloureuses …

 

 

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 00:14

Plantons le décor : me voilà au milieu de nulle part, dans l’outback australien, sans aucune distraction  possible, avec une population issue à 90%  d’une forte vague d’immigration Italienne dans les années 1900 (et qui revendique ouvertement ses origines), et ayant comme unique attrait ses nombreux jobs de fruitpicking. Pourtant Griffith n’était au final pas insurmontable. J’ai donc travaillé pendant deux mois dans la même ferme industrielle de conditionnement de cerises. Tous dans le même panier, mes collègues et moi pouvions compter sur l’ambiance avec les backpackers au top, alliant des extras ponctuels le week end comme fruitpicker ici et là, les soirées et la vie en communauté. Le pourquoi j’étais venu à donc était accompli : vivre une expérience inoubliable jalonnée de moments pas toujours facile, cohabiter, travailler, sortir avec les 70 mêmes personnes, mais surtout économiser un max d’argent et découvrir un aspect de la vie Australienne que je ne connaissais pas encore et qui est autre que celle des villes …

 

Bien  que notre backpacker (hostel) soit le plus insalubre de la ville, le plaisir de la  vie en communauté a définitivement pris le dessus. Je me rappelle encore des nombreux messages laissés sur les murs par les anciens backpackers qui ont survécu à cet endroit avant nous et dont le plus marquant était celui inscrit sur la porte des chiottes qui disait  « Hate this place, Love the people … ». Et c’était vrai !

 

Finalement, deux mois passent très vite et c’est avec un goût amer que je quitte cette ville, laissant derrière moi un grand nombre d’amis avec espoir de les revoir un jour. Les gossips, les rencontres, les rires, nos week ends, nos soirées, la libraire (pour internet), le travail … chaque moment de ma vie là bas restera un excellent souvenir qu’on pourra toujours se remémorer en gardant contact (merci Facebook). 

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 11:35

C’est après 7 mois passés en Amérique du Nord que je poursuis mon tour du monde. Destination : l’Océanie ! Point d’arrivée : Australie – Sydney. Et me voila prêt pour débuter de nouvelles aventures. Les trois premières semaines ont été consacrées à la visite de Sydney et de ses environs. Quelques endroits incontournables : Sydney avec son fameux « Royal Botanic Garden » offrant un splendide panorama sur l’opéra et le Harbour Bridge ainsi que sa faune et sa flore d’exception, Darling Harbourg à apprécier en savourant un  café au bord de l’eau avec un œil sur le va et vient des bateaux, Kings Cross avec ses nuits arrosées et interminables, The Rocks pour son histoire, le CBD, Wooloomooloo, Newpoint et j’en passe …  Un passage obligé et à ne surtout pas manqué est l’une plus belles plages au monde :  Bondi Beach. C’est sur cette plage que les surfeurs excellent pour le plus ravissement des touristes et des locaux. Mais n’oublions pas sa petite sœur, Manly Beach. C’est un lieu également dédié au surf mais également propice à la promenade notamment dans l’allée principale qui était très animée en ce jour de demi finale OZ et NZ  de la coupe du monde de rugby, je vous garantis que l’ambiance était terrible. On accède à Manly Beach par la route mais aussi on peut s’y rendre en ferry en traversant Jackson Harbour qui donne une vue sur la ville et l’opéra qui, de jour, est magnifique mais, de nuit, est à couper le souffle, vraiment.


 

P1160492.JPG

 

 

Séjourner dans les backpacker (hostel) m’a donné l’occasion de rencontrer énormément de personnes venues des quatre coins du monde, ce qui permet d’échanger entre voyageur un court instant jusqu’au lendemain où chacun aura repris son chemin. La meilleure expérience fut à Kings Cross autrefois lieux de vilégiature des militaires américains durant la 2nd guerre mondiale qui venaient s’abandonner aux bons soins de femmes bohémiennes vivant dans le quartier. L’esprit est resté le même : un lieu festif où l’on rencontre prostituées et personnes étranges rodant dans la rue principale Darlinghurst Street. Mais un endroit reste sécurisé, il y fait bon de vivre tout simplement ! Prenez le temps de trainer le long de Victoria Street avec ses maisons style victorien en admirant au loin l’opéra et le Harbour Bridge, puis descendez les longs escaliers qui mène a Wooloomooloo pour enfin arriver au Royal Botanic Garden.

 

 

P1150974.JPG

 


Par ailleurs, j’ai retrouvé aussi mon ami de longue date Jonathan avec qui je partage des souvenirs inoubliables. Mais le meilleur reste à venir puisque nous allons partir de nouvelles aventures tout autour de ce formidable pays continent. Actuellement, dans une école pour son anglais, il vit dans une student house remplie de français, malheureusement pour lui, mais tous aussi sympas les uns que les autres. Nous avons le projet d’acquérir un van ou une voiture afin de débuter notre Australian Road Trip en entamant par la East Coast puis le Nord et enfin la West Coast, soit plus de 10 000 km, difficile mais pas impossible !! Beaucoup l’on fait avant nous pourquoi pas nous ? La chance de pouvoir vivre et voir des paysages uniques ainsi que découvrir les secrets de l’Australie n’est pas donné à tout le monde donc profitons en.

 

Le temps passe et la vie coute cher Sydney c’est pourquoi afin de réaliser nos projets il faut trouver un job qui paye vite et bien … Sydney est bondé de Backpackers où tout le monde cherche un moyen de gagner de l’argent. Une seule solution : le fruitpicking et les fermes dans le Bush Australien. Trois semaines après avoir atterri à Sydney, je décide de quitter la vie citadine pour Griffith, petite ville située à 600 km de Sydney, accompagné d’Arnaud rencontré dans la student house. Il paraît qu’on y trouve du taff, m’a-t-on dit … et il est vrai, surtout à cette saison, que le job est monnaie courante là bas. Deux jours après notre arrivé nous débutons notre premier job dans les vignes à nettoyer les pieds de vignes avec en prime des familles de Kangourous que se promenaient, puis nous avons obtenu un contrat dans une ferme industrielle de conditionnement de cerises. Intéressant, car en plus d’un bon salaire, il permet d’additionner les jours et donc de travailler pour obtenir un second visa d’un an. Il faut au total travailler 88 jours (3 mois) avec des entreprises ordonnées sous le gouvernement Australien. Une semaine s’est déjà écoulée et les propositions d’emplois des différentes entreprises et fermiers des alentours de Griffith défilent à la porte de notre insalubre backpacker.

 

Avec seulement deux backpackers dans la ville pour satisfaire les centaines de voyageurs qui viennent tenter leur chance on essaye de faire avec le peu de moyen qu’il y a. Le plus récent backpacker est complet jusqu’à décembre, on se tourne donc vers le second datant des années 80 nullement rénové, totalement insalubre et infecte, avec un staff pitoyable, des insectes rampants, des araignées de partout, des douches ne ressemblant plus à ce qu’elles ont été, sans parler de la cuisine …  Mais au-delà de tout ca, c’est la cohabitation internationale qui fait que chaque jour est unique et différent de hier,  que nous sommes tous dans la même merde pour  vivre une expérience unique à travers l’Australie. Certes, je déteste cette hostel mais quelque part au final cela nous apprend peut à être heureux en se contentant de pas grand-chose et savourer d’autant plus le confort.

 

Il le faudra bien car je compte séjourner à Griffith jusqu’au mois de décembre puis retrouver  ma famille à Sydney pour vivre je pense le plus beau des voyages qu’on aura jamais vécu …

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 06:33

Après une nuit au Luxor Hotel départ en direction de Los Angeles ou j’ai logé à Santa Monica. Los Angeles est une grande ville banale où tout ce concentre autour du Cinéma … Visite obligée des Studios Universal d’Hollywood avec la fameuse visite des scènes de tournage ainsi que Wisteria Lane, ville reconstituée notamment pour la série Desperate Houswives. On retrouve également les décors des attractions de Jurassic Park et de la Momie qui sont assez semblables au film.

 

P1150846.JPG

 

S’en suit le tour de la ville et de  ses célébres maisons de stars autour de Sunset drive, Rodeo drive, Beverly Hils, la fameuse université de l’UCLA, le Farmer Market, le signe d’Hollywood, Hollywood boulevard et ses étoiles ainsi qu’une avant première sur le boulevard avec de nombreuses stars conviées sortant des limousines pour la présentation d’un nouveau film ; et bien sur le centre ville de Los Angeles où des films sont tournés ici et là … Retour à Santa Monica et sa fameuse plage avec les voitures jaunes des sauveteurs : c’est ici que la série Alerte à Malibu a été tournée. A visiter également : Santa Monica Pier avec son Parc d’attraction et l’arrivée de la fin de la Route 66. Découverte en vélo du Venice Beach et de Muscle Beach ainsi que de la mecque du pour les skateboraders avec un immense skatepark au bord de la plage, et des différent shop tout au long de Venice Beach qui vendent de la Medicine Marijuana. Oui,c’est autorisé pour les citoyens Californiens. Le temps passe définitivement trop vite et je dois déjà quitter ces belles plages pour en retrouver d’autres en Australie, direction Sydney avec un p’tit stop à Nadi sur les Îles Fiji à bord d’un Boeing 747 ;).

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 06:32

Une fois arrivé à Las Vegas, changement de température 28°C à 20h. Après l’achat de deux gallons d’eau, départ pour un long trajet (1000 km) en direction du Grand Canyon par les différents tronçons restant de la Route 66. Que dire à part qu’on est comme projeté 50 ans arrière et qu’on peut ressentir ce qu’ont vécu les premiers voyageurs à la recherche d’une vie meilleure sur la coté Ouest. Plusieurs tronçons sont conservés mais le plus long reste celui que j’ai fait, il est situé entre Needles et  Williams soit 300 km où vous traversez des villes fantômes, souvent d’anciennes villes minières qui font la magie de la Route 66.

 

P1130573.JPG

 

P1140686

 

On rencontre énormément de motards, mais l’immensité vous rattrape, vite, et vous vous retrouvez au milieu du désert montagneux avec un ciel bleu, le thermomètre affichant plus de 100 °F (env. 38 °C) la ligne droite qui n’en finit pas tel un mirage le tout en écoutant à fond la station radio de la route 66 qui diffuse les « Rocks Classics ». Et la vous saisissez juste l’instant présent car ca ne dure qu’un temps et vous comprenez pourquoi vous êtes sur cette fameuse Route 66 qui vous en met plein la vue. C’est à ce moment la que l’on se sent vraiment libre avec ces paysages magnifiques à perte de vue. Fin de ce long périple et arrivée au majestueux Grand Canyon pour le coucher de soleil. C’est assez fou ce canyon qui a été creusé pendant des millions d’années par le Colorado, tout est plat et en un instant le vide apparaît pour laisser deviner la rivière en contre bas. Le lever de soleil est aussi merveilleux, la lumière du soleil fait ressortir la couleur rouge de la roche et au fil des secondes, les ombres se meuvent le long des escarpements. Les lignes de bus assurent le trajet autour du Grand Canyon Village ce qui permet de se déplacer aisément d’un point de vue à un autre, car chaque point laisse entrevoir une ébauche unique du Canyon. La route du retour est tout aussi magnifique avec un détour au Barrage de Hoover et le couché de soleil sur Las Vegas qui laisse apparaître les lumières de la Strip … aie aie aie

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article

Présentation

  • : Everywhere around the world
  • Everywhere around the world
  • : Here and there the Pieryv's world trip 2011
  • Contact

Profil

  • Pierre-Yves
  • You Only Live Once !!! C'est tout ce qu'on n'a pas osé faire, qui à la fin d'une vie laisse le goût le plus amer.
  • You Only Live Once !!! C'est tout ce qu'on n'a pas osé faire, qui à la fin d'une vie laisse le goût le plus amer.

Stat des visites

Archives