Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 11:35

C’est après 7 mois passés en Amérique du Nord que je poursuis mon tour du monde. Destination : l’Océanie ! Point d’arrivée : Australie – Sydney. Et me voila prêt pour débuter de nouvelles aventures. Les trois premières semaines ont été consacrées à la visite de Sydney et de ses environs. Quelques endroits incontournables : Sydney avec son fameux « Royal Botanic Garden » offrant un splendide panorama sur l’opéra et le Harbour Bridge ainsi que sa faune et sa flore d’exception, Darling Harbourg à apprécier en savourant un  café au bord de l’eau avec un œil sur le va et vient des bateaux, Kings Cross avec ses nuits arrosées et interminables, The Rocks pour son histoire, le CBD, Wooloomooloo, Newpoint et j’en passe …  Un passage obligé et à ne surtout pas manqué est l’une plus belles plages au monde :  Bondi Beach. C’est sur cette plage que les surfeurs excellent pour le plus ravissement des touristes et des locaux. Mais n’oublions pas sa petite sœur, Manly Beach. C’est un lieu également dédié au surf mais également propice à la promenade notamment dans l’allée principale qui était très animée en ce jour de demi finale OZ et NZ  de la coupe du monde de rugby, je vous garantis que l’ambiance était terrible. On accède à Manly Beach par la route mais aussi on peut s’y rendre en ferry en traversant Jackson Harbour qui donne une vue sur la ville et l’opéra qui, de jour, est magnifique mais, de nuit, est à couper le souffle, vraiment.


 

P1160492.JPG

 

 

Séjourner dans les backpacker (hostel) m’a donné l’occasion de rencontrer énormément de personnes venues des quatre coins du monde, ce qui permet d’échanger entre voyageur un court instant jusqu’au lendemain où chacun aura repris son chemin. La meilleure expérience fut à Kings Cross autrefois lieux de vilégiature des militaires américains durant la 2nd guerre mondiale qui venaient s’abandonner aux bons soins de femmes bohémiennes vivant dans le quartier. L’esprit est resté le même : un lieu festif où l’on rencontre prostituées et personnes étranges rodant dans la rue principale Darlinghurst Street. Mais un endroit reste sécurisé, il y fait bon de vivre tout simplement ! Prenez le temps de trainer le long de Victoria Street avec ses maisons style victorien en admirant au loin l’opéra et le Harbour Bridge, puis descendez les longs escaliers qui mène a Wooloomooloo pour enfin arriver au Royal Botanic Garden.

 

 

P1150974.JPG

 


Par ailleurs, j’ai retrouvé aussi mon ami de longue date Jonathan avec qui je partage des souvenirs inoubliables. Mais le meilleur reste à venir puisque nous allons partir de nouvelles aventures tout autour de ce formidable pays continent. Actuellement, dans une école pour son anglais, il vit dans une student house remplie de français, malheureusement pour lui, mais tous aussi sympas les uns que les autres. Nous avons le projet d’acquérir un van ou une voiture afin de débuter notre Australian Road Trip en entamant par la East Coast puis le Nord et enfin la West Coast, soit plus de 10 000 km, difficile mais pas impossible !! Beaucoup l’on fait avant nous pourquoi pas nous ? La chance de pouvoir vivre et voir des paysages uniques ainsi que découvrir les secrets de l’Australie n’est pas donné à tout le monde donc profitons en.

 

Le temps passe et la vie coute cher Sydney c’est pourquoi afin de réaliser nos projets il faut trouver un job qui paye vite et bien … Sydney est bondé de Backpackers où tout le monde cherche un moyen de gagner de l’argent. Une seule solution : le fruitpicking et les fermes dans le Bush Australien. Trois semaines après avoir atterri à Sydney, je décide de quitter la vie citadine pour Griffith, petite ville située à 600 km de Sydney, accompagné d’Arnaud rencontré dans la student house. Il paraît qu’on y trouve du taff, m’a-t-on dit … et il est vrai, surtout à cette saison, que le job est monnaie courante là bas. Deux jours après notre arrivé nous débutons notre premier job dans les vignes à nettoyer les pieds de vignes avec en prime des familles de Kangourous que se promenaient, puis nous avons obtenu un contrat dans une ferme industrielle de conditionnement de cerises. Intéressant, car en plus d’un bon salaire, il permet d’additionner les jours et donc de travailler pour obtenir un second visa d’un an. Il faut au total travailler 88 jours (3 mois) avec des entreprises ordonnées sous le gouvernement Australien. Une semaine s’est déjà écoulée et les propositions d’emplois des différentes entreprises et fermiers des alentours de Griffith défilent à la porte de notre insalubre backpacker.

 

Avec seulement deux backpackers dans la ville pour satisfaire les centaines de voyageurs qui viennent tenter leur chance on essaye de faire avec le peu de moyen qu’il y a. Le plus récent backpacker est complet jusqu’à décembre, on se tourne donc vers le second datant des années 80 nullement rénové, totalement insalubre et infecte, avec un staff pitoyable, des insectes rampants, des araignées de partout, des douches ne ressemblant plus à ce qu’elles ont été, sans parler de la cuisine …  Mais au-delà de tout ca, c’est la cohabitation internationale qui fait que chaque jour est unique et différent de hier,  que nous sommes tous dans la même merde pour  vivre une expérience unique à travers l’Australie. Certes, je déteste cette hostel mais quelque part au final cela nous apprend peut à être heureux en se contentant de pas grand-chose et savourer d’autant plus le confort.

 

Il le faudra bien car je compte séjourner à Griffith jusqu’au mois de décembre puis retrouver  ma famille à Sydney pour vivre je pense le plus beau des voyages qu’on aura jamais vécu …

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-Yves
commenter cet article

commentaires

Chessel 06/11/2011 13:29


Tu nous fais rêver... Continu de profiter de chaque seconde c'est exceptionnel ce que tu vis


Présentation

  • : Everywhere around the world
  • Everywhere around the world
  • : Here and there the Pieryv's world trip 2011
  • Contact

Profil

  • Pierre-Yves
  • You Only Live Once !!! C'est tout ce qu'on n'a pas osé faire, qui à la fin d'une vie laisse le goût le plus amer.
  • You Only Live Once !!! C'est tout ce qu'on n'a pas osé faire, qui à la fin d'une vie laisse le goût le plus amer.

Stat des visites

Archives